Accueil » Notre groupe » Actualités » Une belle remontée pour Fabrice Amedeo lors de cette 3ème semaine du Vendée Globe

Une belle remontée pour Fabrice Amedeo lors de cette 3ème semaine du Vendée Globe

vendredi 27 novembre 2020
- Onet
Une belle remontée pour Fabrice Amedeo lors de cette 3ème semaine du Vendée Globe

Déjà 3 semaines que Fabrice Amedeo est parti des Sables d’Olonne. Après un second départ le navigateur a rattrapé une partie de son retard sur les anciens bateaux. Retrouvez l’ensemble des actualités de Fabrice, chaque vendredi.

troisième semaine / #3SEMAINEDUVDG
Tous les vendredis, retrouvez le résumé des aventures autour du monde de notre Navigateur Fabrice Amedeo.

Un peu de répit pour Fabrice en ce début de semaine

Après un début de parcours musclé, l’approche du Cap-Vert s’est traduite par une baisse du vent salvatrice pour se reposer et se concentrer sur deux ou trois petits pépins techniques.
« Recoller au peloton des derniers me fait aussi un bien fou. »
Notre navigateur savoure ce sentiment de liberté et de légèreté propre à la vie au large dans les mers du sud.

 

Mardi 24 novembre, notre navigateur était en direction du Pot au Noir

Les alizés se sont calmés et laissent la place à Fabrice Amedeo pour traverser son huitième Pot au Noir. Cela s’annonçait incertain quant à la barrière ultime qu’il allait opposer dans sa route vers l’hémisphère sud et les mers australes notre navigateur attend avec impatience.

Le Pot au Noir, appelé Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT), est situé entre le 8° et le 3° Nord est correspond à une zone météorologique très instable. Les marins qui y passent peuvent s'y engluer dans des zones de calmes ou au contraire, y subir des grains violents.

 

 

Mercredi 25 novembre, Fabrice Amedeo avance doucement mais surement

Après l’annonce d’un possible coup de chance pour de ce Vendée Globe pour Fabrice avec un Pot au Noir qui semblait ouvert. L’océan a voulu interdire d’anticiper ses desseins. Notre skipper s’est battu dans des vents erratiques pour grappiller des milles avec des vitesses proches de zéro.

Fabrice a passé l’équateur et donc dans l’hémisphère sud: le 25/11/2020 à 22h38 UTC (23h38 HF), il navigue désormais « la tête en bas ».

Un message amical de Jémérie Beyou a été reçu à bord : « Whaou, t’as cotisé encore mon pauvre cette nuit ». Le navigateur a observé avec compassion la progression quasi nulle de Fabrice dans la nuit de mercredi à jeudi. Quasiment à l’arrêt, notre skipper à guetter la moindre risée, à changer les voiles de côtés toutes les dix minutes car le maigre souffle d’air changeait de direction tout le temps.

« Puis le ciel s’est déchiré, les étoiles sont apparues en fin de nuit et le vent est arrivé doucement dans la bonne direction, celle des alizés pour me sortir des griffes de ce Pot au Noir qui m’aura retenu trois jours. »

 

A l’heure actuelle, notre navigateur est 25éme et passe au large du Brésil

 « Le bonheur d’être passé et d’être là, a déjà effacé les douleurs et les doutes de ces dernières heures. »