Accueil » Notre groupe » Actualités » Un collectif pour agir face à l’urgence pour notre sécurité

Un collectif pour agir face à l’urgence pour notre sécurité

mardi 19 juin 2018
- Onet Sécurité
Un collectif pour agir face à l’urgence pour notre sécurité

S’inspirant du mouvement des Pigeons de septembre 2012, dix sociétés de sécurité privée majeures (BSL Sécurité, Byblos, Fiducial Sécurité, Main Sécurité*, Prosegur, Samsic, Securitas, Seris, Torann, Triomphe Sécurité), ont créé le collectif  « Urgence Sécurité ».

Une situation d’urgence

Les sociétés de sécurité font face à des nouvelles exigences liées notamment à la pression terroriste et au renforcement des mesures sécuritaires.

Les nouvelles mesures (MAC, renouvellement des cartes professionnelles) nécessitent des investissements significatifs dans un contexte de perte de 1% du CICE qui aggrave encore la situation avec un surcoût annuel de 30 millions d’euros.

Parallèlement, les entreprises de sécurité ont vu leurs marges s’écrouler du fait de certains donneurs d’ordre qui exerce une « pression insoutenable sur les prix », dans un contexte de concurrence de « sociétés qui ne respectent ni le code de sécurité intérieure ni les réglementations sociales et fiscales ».

 

3 combats prioritaires  portés par le collectif

1 - La mise en place réglementaire d’« une caution de garantie financière afin de mettre un terme à la concurrence déloyale d’entreprises »

2 - L’interdiction de la sous-traitance en cascade pour plus de transparence sur la responsabilité de chaque acteur

3 - Davantage de moyens juridiques pour le Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS) « pour lutter contre les pratiques de dumping ».

 

Un rassemblement nécessaire de la profession

Le collectif se donne également pour mission de parvenir à l’unification des deux syndicats représentatifs (SNES et USP) « pour reconstruire la crédibilité à long terme de nos métiers ».

 

La volonté de bâtir l’avenir de la sécurité privée avec les donneurs d’ordre

Les sociétés membres du collectif sont prêtes à « prendre des engagements clairs en matière de professionnalisation de nos agents, de doter de labels qualité garantis par des audits officiels. » En contrepartie, elles « demandent à leurs clients de reconnaître ces labels et d’en respecter la valeur ainsi que celle de notre profession et de nos collaborateurs » et par voie de conséquence d’accepter de la rémunérer à un prix correspondant à la réalité économique.

 

Source : Tribune « Urgence Sécurité »

 

A propos du collectif :

 

Le collectif « Urgence Sécurité » est composé de : Elias Nahra, Frédéric Gauthey, Gilles Lafon, Gérard Martin, Guy Roulleau, Michel Mathieu, Patrick Senior, Pierre Brajeux, Simon Hoayek, Thierry Le Marec.

Dirigeants des entreprises : BSL Sécurité, Byblos, Fiducial Sécurité, Main Sécurité*, Prosegur, Samsic, Securitas, Seris, Torann, Triomphe Sécurité.

Ces signataires représentent 55 000 salariés et 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit plus de la moitié du marché français de la surveillance humaine.

 

* Main Sécurité est la société  du groupe ONET  dédiée aux  activités de sécurité humaine adossée à  la marque commerciale « Onet Sécurité ».