Accueil » Notre groupe » Actualités » Sécurité et sûreté sur le site d’ITER

Sécurité et sûreté sur le site d’ITER

jeudi 13 février 2020
- Onet Sécurité
Sécurité et sûreté sur le site d’ITER

Onet Sécurité accompagne en sécurité et en sûreté le site d’ITER, un des plus grands projets scientifiques mondiaux actuels. Découvrez le témoignage du chef de la division Sécurité et Sûreté d’ITER Organization qui expose les particularités du site accueillant ce projet et les raisons de leur confiance reconduite à Onet Sécurité. 

 

Quand la sécurité et la sûreté s’adaptent aux particularités d’un site

 

En 2019 et 2020, ITER Organization a une nouvelle fois fait confiance à Onet Sécurité pour des missions de sécurité et de sûreté du site de 180 hectares et des quelque 4 000 personnes qui y travaillent.

 

Onet Sécurité gère la sûreté du site à travers les missions d’accueil filtrage (environ 5 000 entrées sorties/jour par l’intermédiaire de 5 accès), de gardiennage, d’interventions et de rondes.

 

À travers une "Emergency Response Team", les équipes Onet Sécurité sont également présentes 24h/24 et 7J/7 sur le volet  sécurité et gestion de l’urgence afin d’assurer les missions de prompt secours dans l’attente du SDIS.

 

Véhicules adaptés aux particularités du site, patrouilles cynophiles, agents de sécurité maîtrisant l’anglais (langue officielle sur le site), …

 

#Témoignage client :

 

Christophe Ramu donne une des raisons pour lesquelles Onet Sécurité est reconduit sur ce site particulier, et ce, depuis plus de 6 ans maintenant.

 

 

 

 « Le fait d'avoir reconduit Onet a l’avantage d'avoir permis une relation qui s'inscrit dans la continuité. Cela a permis d'établir une relation de confiance et de trouver peut-être de nouveaux axes de travail demain. »

 

 

Qu’est-ce que le projet ITER ?

 

ITER (en latin le "Chemin") est l’un des projets scientifiques les plus ambitieux au monde.

 

À Saint-Paul-les-Durance, dans les Bouches-du-Rhône, 7 partenaires représentant 35 pays  (Europe, États-Unis, Russie, Chine, Inde, Japon et Corée du Sud) sont en effet engagés dans la construction du plus grand tokamak jamais conçu. Cette machine expérimentale vise à reproduire sur terre l'énergie que l’on trouve dans le soleil et les étoiles. Ce projet prometteur pour l’ensemble de l’humanité permettra de créer l’énergie du futur.

 

En phase de construction, ce gigantesque chantier international se compose de 850 salariés, 850 sous-traitants et 2 000 ouvriers. À terme, ils seront remplacés par plus d’un millier de scientifiques venus du monde entier.

 

Dans ce contexte exceptionnel, la Direction Sécurité/Sûreté d’Iter Organization doit mettre en place une politique "évolutive". Les équipes doivent en effet être capables de s’adapter aux menaces auxquelles ce site pourrait être confronté. « Nous devons sans cesse et au fil des mois coller pleinement à l’évolution du projet, mais également à l’évolution des profils et du nombre des collaborateurs impliqués » confie Christophe Ramu, chef de la division Sécurité et Sûreté chez Iter Organization.