Accueil » Notre groupe » Actualités » Onet s’engage aux côtés du navigateur Fabrice Amedeo pour la préservation de l’environnement

Onet s’engage aux côtés du navigateur Fabrice Amedeo pour la préservation de l’environnement

vendredi 18 octobre 2019
- Direction Marketing et Communication
Onet s’engage aux côtés du navigateur Fabrice Amedeo  pour la préservation de l’environnement

Le groupe Onet vient de signer un partenariat de 3 ans pour soutenir le projet de Fabrice Amedeo, un navigateur qui s’engage pour la biodiversité à travers la préservation des océans et de la planète.  Le Groupe finance notamment le capteur embarqué sur le bateau de course du célèbre marin.

Alors que le GIEC alertait en septembre dernier sur un monde marin plus chaud, plus salé et moins riche en oxygène, le groupe Onet a décidé de nouer un partenariat avec Fabrice Amedeo, navigateur et journaliste, participant du Vendée Globe ; pour lutter contre ces phénomènes et participer activement à la lutte contre le réchauffement climatique.

 

En effet, Onet finance un capteur embarqué sur le bateau du navigateur, composé de différents modules, qui permettent de recueillir des données sur la salinité de l’eau, son taux de Co2 ou encore sa teneur en phytoplancton. Le module dédié à la mesure de la présence de micro-plastiques sera intégré à l’occasion du futur Vendée Globe en 2020. Ces données d’une ampleur inédite – car collectées au large, dans des endroits où les bateaux scientifiques passent une fois tous les 10 ans - seront mises à disposition d’instituts scientifiques tels que l’Ifremer. Ils pourront alors les exploiter dans leurs recherches sur le climat. Ces analyses scientifiques seront une aide conséquente pour modéliser les évolutions du climat et étudier le niveau de pollution des océans, et ainsi préserver la biodiversité et lutter contre le déclin de notre écosystème.

 

Capteur - Fabrice Amedeo

 

Onet inscrit ce partenariat dans la continuité de sa démarche de Développement Responsable. Le Groupe porte notamment trois engagements : privilégier toute technique, méthode, équipement favorisant les économies de ressources naturelles et le respect de la biodiversité ; produire des services en favorisant l’économie circulaire ; et développer des activités qui contribuent à l’utilisation d’énergie faiblement carbonée.

« Le groupe Onet est engagé depuis des années dans une démarche de développement responsable » déclare Émilie de Lombarès, Présidente du Directoire Onet SA. « Onet a en effet lancé sa politique de RSE, "Un Présent pour un Futur", dès 2002. Aujourd’hui, nous travaillons sur différents projets fondés sur l’économie circulaire et la préservation de la santé de nos parties prenantes. Pour Onet, cela se traduit notamment par la substitution des produits d’entretien classiques par des produits écolabellisés et biotechnologiques ainsi que par la réutilisation des contenants plastiques. Cela contribue ainsi à la diminution des rejets dans la nature, notamment dans les océans. Le projet scientifique de Fabrice nous a immédiatement enthousiasmé et s’inscrit pleinement dans notre objectif de moindre impact sur l’Homme et l’environnement ».

 

« Le projet de Fabrice correspond en tout point avec les valeurs de notre Groupe : écoute, respect et audace, qui sont à la base de chacune de nos actions et qui sont portées par l’ensemble de nos collaborateurs. » ajoute Élisabeth Coquet Reinier, Présidente du Conseil de surveillance d’Onet SA et Présidente du comité développement responsable. « Sur l’ensemble de nos filières, nous jouons un rôle dans la préservation des ressources. Notre conviction est que chacun à son niveau, doit apporter des réponses innovantes et responsables pour faire face aux grands défis d’aujourd’hui et de demain. C’est la raison pour laquelle nous avons à cœur de soutenir ce projet qui s’inscrit dans la préservation de la biodiversité ».

 

Fabrice Amedeo à la manoeuvre

 

 

En savoir plus sur Fabrice Amedeo :

 Journaliste-navigateur ? Navigateur-journaliste ? Fabrice Amedeo a fait le choix de ne pas choisir entre deux sillages qu’il trace avec passion depuis longtemps. Mais l’appel du large a tout de même pris le dessus ces dernières années, le poussant à fréquenter plus souvent les pontons trinitains que la salle de rédaction du Figaro. Route du Rhum-Destination Guadeloupe, Transat Jacques Vabre, en Class40 d’abord puis en Imoca, Fabrice a tracé son chemin avec application et travail, jusqu’à gravir son Everest personnel l’hiver dernier. 11ème du Vendée Globe 2016-17, il est entré dans le cercle fermé des circumnavigateurs, forçant le respect et entraînant de très nombreuses personnes dans son rêve d’enfant. En 2019, le voici de retour, en double, avec Eric Peron, à bord de Newrest - Art & Fenêtres pour une quatrième Transat Jacques Vabre et toujours cette envie de progresser.