Accueil » Notre groupe » Actualités » Onet Technologies monte en puissance dans la gestion des déchets

Onet Technologies monte en puissance dans la gestion des déchets

jeudi 30 août 2018
- Onet Technologies
Onet Technologies monte en puissance dans la gestion des déchets

Capacité d’entreposage décuplée, dispositifs de stockage modernisés, diversification des déchets traités… Onet Technologies renforce et diversifie son offre de traitement des déchets. Un investissement de 10 millions d’euros pour la modernisation et l’extension  de son installation Sogeval à Pierrelatte.

Avec l’achèvement de ce chantier, Onet Technologies enclenche la vitesse supérieure dans son activité de traitement des déchets, dans une dynamique axée aussi bien sur le développement des savoir-faire que sur la sécurité. Cet investissement de 10 millions d’euros permet en effet à l’entreprise d’entreposer et de traiter des volumes de déchets bien plus importants et plus diversifiés qu’auparavant, avec plus de personnel et dans des conditions de sécurité optimales. En plus d’une capacité de traitement plus importante des déchets nucléaires, le site est désormais conçu pour traiter de nouveaux types de déchets tels que des boues et des déchets amiantés. Un “plus“ essentiel pour cette branche reconnue par l’ensemble du secteur industriel et qui, avec ce projet, monte encore en compétences et en puissance.

« Notre objectif était non seulement d’augmenter nos capacités physiques et techniques de traitement des déchets, donc de développer notre offre et notre chiffre d’affaires, mais aussi de sécuriser encore davantage nos installations et les conditions d’intervention de nos agents, explique Hugues Ollive, chef de projet au sein de la Direction Démantèlement Déchets Amiante d’Onet Technologies. Cet investissement s’inscrit dans le cadre d’un projet global, axé sur la sécurité et le professionnalisme. »

 

Un véritable défi sur un site en activité

 

Amorcé en 2016 avec la construction d’un bâtiment d’entreposage de 1650 m2, le projet Sogeval s’est poursuivi avec la réalisation de cinq nouvelles cellules de traitement des déchets (en complément des quatre existantes) conformes, bien sûr, aux normes des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), avec ventilation nucléaire, équipements coupe-feu, etc. Au total, la capacité de production a été doublée etla capacité d’entreposage de Sogeval a été multipliée par neuf, passant de 1000 à 9000 m3.

Cette phase de construction a eu pour particularité d’être conduite dans une installation en activité.

« Ce fut l’un des grands défis de ce projet, relate Hugues Ollive. Nous avons dû, pour mener ces transformations à bien, créer une séparation physique entre la zone de travaux et la partie en exploitation afin que l’une ne perturbe pas l’autre. Cela a entraîné un certain nombre de contraintes comme l’étroitesse de l’accès au chantier (1m50), qui nous a obligés à recourir à du matériel spécifique et à démonter de nombreuses pièces pour les faire passer par cet accès. Une autre difficulté est venue de la nécessité de créer des fondations profondes sur les nouvelles constructions. Un sas camion a dû être également recréé dans les mêmes délais. Ce chantier étant de surcroît une première, sans historique sur lequel nous appuyer, nous avons dû nous adapter en permanence. »

 

Des opérations d’autant plus complexes qu’Onet Technologies a lancé, en parallèle, une campagne de rénovation des installations existantes : réfection de la toiture, de l’électricité, des sols, de la ventilation, automatisation des accès, modernisation des moyens de manutention intérieurs et extérieurs... Et qui ont été rendues possibles par l’implication et l’engagement de l’équipe projet et de son coordonnateur, Harold Valentin.

 

30 à 40 agents supplémentaires à accueillir

 

L’autre volet de ce chantier est lié à l’augmentation de la masse salariale de l’unité de Pierrelatte, conséquence directe de l’augmentation de la capacité de traitement des déchets de l’établissement, qui va se traduire par la venue de 30 à 40 personnes supplémentaires.

« Nous avions besoin, pour accueillir ces agents, de nouveaux bureaux, vestiaires et sanitaires, poursuit Hugues Ollive. Nous avons dû pour cela démolir et reconstruire la totalité de nos équipements, dont la capacité devait passer de 30 à 96 agents. Cela représente une surface supplémentaire de 1000 m2. »

 

La gestion informatique des déchets traités par Onet Technologies a elle aussi été modernisée.

« Les logiciels dont nous disposons à présent sont hautement performants, se félicite Hugues Ollive. Tous les mouvements sont sécurisés, les matériaux entrants/sortants font l’objet d’un suivi ultra-rigoureux en temps réel. C’est un gros changement pour le personnel, pour lequel nous avons décidé de nous faire accompagner par un cabinet spécialisé. »

 

Une troisième phase d’extension du site de Sogeval est déjà prévue prochainement.